Culture

David Bowie Is

La première rétrospective internationale de l’extraordinaire carrière de David Bowie. Rien que ça. Forcément,  l’événement a fait courir le tout Londres au Victoria and Albert Museum, qui a du coup enregistré la vente d’entrées la plus rapide de son histoire : 50 000 billets achetés avant même l’ouverture ! On y était.

Baptisée « David Bowie is », cette exposition retrace donc les 50 ans de carrière de l’icône britannique aux 140 millions d’albums.

Plus qu’un artiste, David Bowie a véritablement révolutionné son époque en la marquant d’une éternelle empreinte avant-gardiste, et cette odyssée le montre bien.

Pour mener celle-ci a bien, le Victoria and Albert Museum a profité d’un accès exceptionnel aux archives du chanteur, qui par bonheur n’a jamais rien jeté au cours de sa carrière. Résultat, une sélection minutieuse de plus de  300 objets, rassemblés pour la toute première fois.

Textes manuscrits, instruments, costumes originaux, illustrations, vidéos musicales, disques mythiques, paroles célèbres griffonnées… On se penche ici sur l’intégralité du processus créatif de David Bowie sur cinq décennies.

Parmi plus de soixante costumes de scène exposés, le manteau aux couleurs du drapeau du Royaume-Uni créé par Bowie et Alexander McQueen pour la couverture de l’album Earthling, les créations que de Kansai Yamamoto pour la tournée d’Aladin Sane… Edifiant !

Guidés par les plus grands titres du chanteur ainsi que par ses propres commentaires, nous évoluons parmi ces archives, qui mettent en perspective aussi bien les différentes collaborations de l’artiste que sa vie personnelle.

Les fans constateront d’ailleurs qu’on découvre certaines pièces pour la toute première fois, comme la mythique combinaison multicolore inspirée par le film Orange Mecanique de Stanley Kubrick, et utilisée pour l’album Ziggy Stardust.

On entre également plus dans l’intimité du chanteur avec textes de chansons manuscrits, des dessins, des partitions, des story-boards inédits et autres annotations, qui témoignent des multiples identités de l’artiste connu pour son sens de la métamorphose (tout comme le titre la rétrospective, David Bowie is, qui invite au jeu des réponses).

Clou de l’exposition, cette dernière salle plongée dans le noir, dans laquelle on découvre de nouveaux costumes, des dessins et des maquettes de scène, mis en perspective par un immense écran projetant des extraits de concert. De quoi s’imprégner véritablement de l’univers polymorphe de David Bowie.

Heureux hasard ou malice du chanteur, celui-ci a fait son grand retour en mars dernier, après plus de dix ans d’absence. Son album intitulé The Next Day fait déjà carton plein en Grande-Bretagne.

David Bowie Is
Du 23 mars au 11 août 2013
Victoria & Albert Museum
Cromwell Road South Kensington
SW7 2RL London

Share the love

Partagez votre avis