Moteurs

Essai De La Bmw I3 à Amsterdam

Ville exemplaire en termes de mobilité et de modernité, Amsterdam nous a accueilli pour l’essai de la nouvelle BMW i3 entièrement électrique.

Cette ville s’est réanimée depuis une dizaine d’années dans la recherche du meilleur cadre de vie pour travailler et vivre.

Reconnue dans le monde entier comme la ville du vélo, elle a su transporter les nouvelles idées de design avec une architecture très audacieuse et un urbanisme exemplaire qui n’exclut pas la voiture : au contraire. On reconnait notamment le style Néerlandais qui a peut-être inspiré les designers par le choix des matières naturelles, notamment au Conservatorium Hôtel ou j’ai eu le plaisir de séjourner.

Une ville astucieusement choisie pour présenter, non pas la première voiture électrique, mais la voiture qui répond au mieux au brief d’un client urbain et actif.

Car il existe aujourd’hui sur le marché plusieurs possibilités qui nécessitent au client de faire un sacrifice. Celui du style, de l’utilitaire et plus important de l’attraction.

Est-ce que la solution est de ne plus voyager en prenant l’avion, ne plus conduire passionnément sa voiture et rester cloîtré chez soi ? Non. L’homme doit continuer à découvrir, à ressentir, et cela n’est possible qu’en avançant. Mais avec de nouvelles énergies.

Etant donné que je suis en train de devenir la cible parfaite de toutes ces nouvelles propositions, je me suis prêté au jeu de mon brief.

La BMW i3 a un look moderne et disruptif : Oui, c’est indéniable

BMW à réussi à trouver un angle là ou la concurrence à généralement inséré un moteur électrique dans une voiture qui était thermique. Au delà du style, la i3 a été imaginée “from scratch”.

La voiture est maintenant séparée en deux étages : Life avec l’habitacle et Drive avec les batteries et le moteur électrique.

 

La BMW i3 a une autonomie intéressante : 4 fois plus que nécessaire

Plutôt que de rajouter des tonnes de batteries, les ingénieurs ont travaillé avec de nouveaux matériaux pour baisser considérablement le poids de l’ensemble du véhicule. Grâce à 3 modes de conduite (Confort / Eco Pro / Eco Pro +), le conducteur peut voir son autonomie varier de 130 à 200km sur une charge. Une option existe avec un prolongateur d’autonomie poussant à 340km.

Si elle devait être comparée à un véhicule classique, elle aurait une consommation équivalente à 1.5/100km (diesel). Soit 10 fois moins que le niveau « économique » des voitures thermiques.

Puisque j’habite à Paris, j’ai été agréablement surpris de savoir que contrairement aux voitures classiques, la BMW i3 ne consomme pas dans les bouchons (à part pour la climatisation).

La BMW i3 est utile: dans la vie de tous les jours

Ceci n’est pas une voiture ultra-compacte qui a l’air utile dans la publicité mais qui devient contraignante dans la vraie vie. Celle-ci est le compagnon des trajets chez Ikea, des balades dominicales, des sorties le soir et du déménagement du 17ème à Versailles. Finalement, tout ce qu’on demande à une voiture quand on est citadin.

La BMW i3 est spacieuse : et pas seulement…

Bien qu’elle ne fasse que 4m de long, la notion d’espace est très différent d’une voiture classique, contrainte par le boitier de vitesse et toute la commande centrale. Ici, les designers ont réussi à imaginer des volumes comme dans un loft. Un choix de matières naturelles et lumineuses qui donnent une dimension plus agréable à l’espace de vie intérieur.

La BMW i3 est vraiment différente : penser hors du véhicule

Les équipes de BMW ont également pensé à la gestion de la voiture dans la vie quotidienne.

A bord, le BMW i Connected Drive permet de calculer le meilleur itinéraire pour économiser le plus de batterie possible et même modifier le trajet selon les bouchons et la topographie. 

En plus d’afficher toutes les stations de recharge, le GPS affiche un “rayon d’action” dans lequel la voiture peut évoluer sur sa charge.

La première révolution, c’est aussi de proposer des itinéraires hors de la voiture. En effet, s’il existe une meilleure solution en transport en commun, la BMW vous la proposera avec précision. De préférence avec un parking à proximité.

Enfin, le détail c’est aussi connaître en temps réel l’état de sa voiture grâce à une application smartphone :

  • Etat de chargement de la voiture
  • Préchauffage de l’habitacle / Climatisation / Allumage des feus à distance
  • Localisation de la voiture
  • Ouverture et fermeture des portes

Et analyse votre conduite pour vous apprendre à améliorer vos performances d’économies. Un peu l’application Nike+ des fans d’économies d’énergies.

Conclusion

Il était important pour nous d’approfondir cet essai car c’est le premier dans cette nouvelle catégorie de voiture. BMW avait introduit ce concept en 2007 en constituant une équipe dont l’objectif n’était pas de sortir une voiture électrique mais repenser l’automobile dans le futur, Born Electric.

Etre le premier sur le secteur du Premium Luxe grâce à la i3 est assez smart de part de BMW et lui permet de prendre de la distance par rapport à sa concurrence.

La seule critique que je peux apporter à cette voiture ne sera pas contre BMW mais contre le retard accumulé par les villes Françaises dont les maires devraient sérieusement reconsidérer sur les solutions électriques lorsque l’on se balade à Amsterdam.

Disponible dès le 14 Novembre à partir de 27 990€ en concession grâce au bonus écologique.

En attendant, nous vous laissons avec les dernières images de la BMW i8 qui sortira de production dans les semaines qui suivent.

Share the love

Partagez votre avis