Style

Geox X Facehunter

Cela fait du bien parfois de se rendre compte qu’on a totalment tort. La dernière fois, c’était il y a quelques semaines. Nous voilà conviés à découvrir la nouvelle collection de chaussures Geox en présence de notre ami Facehunter à l’occasion de la sortie de son livre.

Un poil sceptiques, mais curieux tout de même, nous nous sommes rendus à la boutique du boulevard Saint-Germain pour une après-midi d’essayages et de photos streetstyle signées Yvan Rodic, le tout accompagné de champagne et mignardises. Plutôt sympathique, le concept, mais rien de bien novateur a priori…

Fondée il y a 20 ans par Mario Polegato, la griffe transalpine spécialisée dans les habits haute performance est restée jusqu’à présent l’apanage des aventuriers et urban warriors. Autant dire que, Parisiens oisifs que nous sommes, nous n’attendions pas vraiment à tomber sur la paire de nos rêves. Au contraire, mon frère.

Au fil de l’événement, nous avons pu toucher, plier, enfiler et malmener plus d’une paire : une ligne business épurée et très smart, une gamme plus tendance plutôt réussie dessinée le bottier anglais Patrick Cox… mais c’est à la découverte de la collection Amphibiox que l’innovation est entrée en scène.

Tel l’amphibien dont ils tirent leur nom, les différents modèles de la collection Amphibiox sont parfaitement imperméables, thermorégulées et respirantes, mais pas que… Les cuirs sont beaux, les coupes tendance : toute la force d’une chaussure de marche avec toute la gueule d’une chaussure de ville.

Notre choix s’est porté sur les Fiesole Abx, des bottines d’inspiration militaire à l’allure très clean. Pour avoir foulé les pavés parisiens et les chemins boueux de la Baie de Somme dedans, on confirme leur confort absolu. Pas la moindre tâche ni goutte d’eau : les Amphibiox tiennent aisément la route.

Une belle après-midi, nous les avons portées pour Facehunter sous la pluie de Saint-Germain. Une chaussure incroyable dans un cadre improbable…

Share the love

Partagez votre avis