Cosmétique

Invictus : Paco Rabanne €

Si l’on devait chercher un point commun entre la mode et le sport, ce serait probablement celui du temps. Qu’il s’agisse d’une nouvelle collection ou de la dernière coupe de rugby, toute saison a sa fin, et tout créateur ou sportif son instant de gloire.

Au moment où la première saison des Invictus Awards arrive à son terme, Paco Rabanne nous a invité à renouer avec nos candidats et amis blogueurs le temps d’une soirée exceptionnelle au YOYO, Palais de Tokyo.

Ce fut surtout l’occasion de découvrir enfin le grand gagnant des Invictus Awards ainsi que de célébrer les prouesses olympiennes des sept sportifs en compagnie de Nick Youngquest.

En descendant dans les entrailles du YOYO, nous avons tout de suite compris le choix du lieu : un mélange de sport et de sophistication, de performance et de prestige. Une très belle métaphore pour les valeurs d’Invictus, mais aussi pour son jus bicéphal, à la croisée de la fraîcheur et de la sensualité.

Une fois arrivés dans l’antre, nous avons retrouvé une ambiance mi-salle de sport, mi-club privé : une palette noir et chrome, des sièges et tables en acier. Sur les murs, autant de clichés noir et blanc de Nick Youngquest que de mois de l’année : le premier calendrier Invictus Awards nous est présenté telle une exposition.

Après avoir admiré Nick vu par Matthew Brookes, un photographe britannique qui signe régulièrement séries pour Interview, V Man et Numéro, nous nous sommes installés pour la grande annonce…

Si Max s’est bravement battu jusqu’au bout, on se doutait qu’il ne gagerait pas face au poids lourd que représente le Brésil. Fairplay. En bons gentlemen, nous félicitons chaleureusement Ricardo, instructeur de Ju-Jitsu.

Mais nous félicitions surtout notre cher Maxime, un jeune autodictate qui ne recule devant rien. Sportif de haut niveau, gentleman de premier ordre : c’est ça, l’essence de l’homme Invictus. Vous pensez être à la hauteur ? Inscrivez-vous ! A la saison prochaine…

Share the love

Partagez votre avis