Style

London Collections : Men – Day I

Hier, à Londres, le calme dominical a été troublé par des hordes d’hommes en costumes croisés, lunettes teintés et, pour beaucoup, smartphones à la main ou appareil photo en bandoulière.
La Fashion Week Homme de Londres, renommée plus subtilement London Collections : Men, a bel et bien commencé.

La veille, c’est Christopher Kane qui, le premier, a dévoilé sa collection avant de défiler officiellement au deuxième jour de l’événement. Le créateur écossais, ancien directeur artistique de la ligne Versus Versace et nouveau protégé du groupe de luxe français Kering, a fait forte impression avec un thème que l’on croirait tout droit sorti d’un film de science-fiction des années 80. Avec ces imprimés qui semblent se mouvoir, Christopher Kane réussit tout de même à proposer une collection relativement minimaliste et tout à fait portable comme lui seul en a le secret.

Crédit: Style.com

Après une ouverture tout en douceur féminine avec le défilé de Lou Dalton, ce fut au tour de Topman Design de présenter sa collection en grande pompe. Retransmission en ligne en direct, musique résonnant dans le Topman Show Space, la marque anglaise a fait le show. Sur le podium, des silhouettes de techno cowboys, un unique thème qui tranche totalement avec l’approche des lignes habituelles vendues dans les boutiques Topman, qui montre une volonté pour cette ligne d’exister en tant que marque à part entière dans un esprit plus créatif et novateur. Notre sélection se porte sur ce pull bordeaux et noir brodé de fleurs qui allie futurisme et modernité au sein d’une même silhouette.

Crédit: Style.com

S’en est suivie la présentation de la nouvelle collection de Jonathan Saunders, jeune prodige de la mode britannique. Comme à son habitude, le créateur a travaillé autour d’imprimés  illusions d’optique et de couleurs proche du fluo, avec une attention incroyable portée sur les détails. Jonathan Saunders crée des vêtements qu’il faut regarder de près pour les apprécier encore plus. On comprend donc mieux son choix de présenter ses créations sur des mannequins immobiles. Entre les superbes pièces proposées, notre coeur balance, mais nous avons toutefois une préférence pour ce costume gris à pois ton-sur-ton, parfaitement accessoirisé.

Crédit: Fashionising

Avec un défilé par heure, peu de repos pour les journalistes, acheteurs et autres passionnés. Après un défilé MAN qui présentait notamment les incroyables statues vivantes de Craig Green, Richard Nicoll a offert au public sa vision de l’homme pour le printemps prochain. Matériau de prédilection du créateur londonien, le cuir est omniprésent : noir, strict, découpé au millimètre près. Outre son travail sur la transparence et les imprimés grandeur nature, c’est surtout l’utilisation du python (gris et bleu) que l’on remarque dans cette collection.

Crédit: Style.com

Last but not least, terminant les festivités, Agi & Sam, le duo détonant dont nous avions partagé la collection capsule en partenariat avec Topman, propose une vision de l’homme acidulée et décalée que l’on apprécie énormément. On se demande où les deux londoniens puisent leur inspiration pour trouver de tels imprimés, tous plus incroyables les uns que les autres sans sombrer dans le mauvais goût. Au milieu de ce joyeux méli-mélo de couleurs et audaces capillaires, ce costume imprimé – non sans rappeler l’esthétique de la fin des années 80 – sera notre choix pour conclure ce premier tour d’horizon de London Collections : Men.

Crédit: Style.com

Share the love

Partagez votre avis