Cosmétique

Maison Martin Margiela : Les Parfums Replica

Comme vous le savez sûrement déjà, chez Materialiste, nous avons un faible pour tout ce qui touche à Maison Martin Margiela. Nous affectionnons leurs lignes mode et design, bien sûr, mais aussi leurs parfums, avec une petite préférence pour Untitled, fragrance aux senteurs de buis et de musc que l’on aime porter depuis sa sortie. C’est donc avec un plaisir non dissimulé que nous vous présentons aujourd’hui les derniers nés de la branche parfums de la Maison anversoise : Lazy Sunday Morning, Promenade in the Gardens et plus particulièrement Jazz Club, que vous découvrirez plus loin dans cet article.

Ces fragrances ont un point commun : elles font partie de la gamme Replica. Cette ligne, qui existe depuis 1994 pour le pendant mode de Maison Martin Margiela, consiste à introduire, chaque saison, une collection transversale de vêtements, accessoires et chaussures. Les pièces répliquées ont été chinées partout dans le monde, preuve, une fois de plus, de l’intérêt de la marque pour les vêtements et accessoires à la fonctionnalité et au vécu significatifs.

Avec les parfums Replica, lancés en 2012, la volonté de la Maison est de reproduire des senteurs qui parlent à tous, qui évoquent instantanément des souvenirs, des images, des impressions. Transposées comme une réinterprétation créative propre au collectif Maison Martin Margiela, les fragrances capturent des instants olfactifs qui en appellent aux réminiscences de chacun.

Avec Jazz Club, le premier parfum masculin de la ligne Replica, Maison Martin Margiela a souhaité reproduire la senteur d’un club de jazz de Brooklyn. Il suffir d’une bouffée de cette fragrance enivrante pour vous projeter outre-Atlantique, dans l’ambiance tamisée d’une salle légendaire.

« Incroyable odeur que ces clubs de jazz new- yorkais ! Creusets d’odeurs masculines, aussi grisantes que celles du cigare, du cuir, du whisky, du rhum… Pour illustrer cette ambiance, j’ai fait appel à un cocktail rhum, vétiver, feuilles de tabac et gousse de vanille » explique Aliénor Massenet, parfumeur-créateur chez IFF qui a composé la première fragrance masculine de ‘Replica’.

www.maisonmartinmargiela-parfums.com

Share the love

Partagez votre avis