Délices

Philippe Urraca : Profiterole Chérie

Dans l’Histoire de la pâtisserie française, la profiterole fait bonne figure. Lorsque Rabelais la définit comme un petit pain, un modeste profit, nous sommes loin d’imaginer la tournure que prendrait la pâtisserie. La « profiterolle des indulgences », sonne alors comme une délicate douceur, de celles que l’on savoure une fois de temps à autre.

Philippe-Urraca

Ma Chérie Mont-Blanc de Philippe Urraca

Mais revenons au présent, voulez-vous ? À l’heure où l’on vous écrit ces mots, le chou à la crème que l’on reconnaît désormais nappé de chocolat ou accompagné de glace à la vanille, désigne ce dessert original, parfois personnalisé et toutefois maîtrisé. Philippe Urraca, lui, vous en parlerait des heures.

Philippe-Urraca-IV

Ma Chérie Caramel de Philippe Urraca

Président des Meilleurs Ouvriers de France Pâtissiers, Philippe Urraca occupe aujourd’hui le Marais et y ouvre son tout premier espace entièrement voué à la profiterole. On évoque ici le travail d’une référence en termes de pâtisserie française car c’est désormais tout le savoir-faire du chef parisien qui s’installe chez Profiterole Chérie, au 17 rue Debelleyme.

Philippe-Urraca-II

Ma chérie citron meringué de Philippe Urraca

 Du craquelin à la crème, de la pâte à choux au nappage final, chaque pièce est montée sous vos yeux. À l’instar de ses créations, Philippe Urraca est en quête constante de l’excellence et de la perfection. Espace délicat, projet ambitieux : Profiterole Chérie fait l’étal des meilleures créations du chef-pâtissier qui officie également à la Compagnie des Desserts.

Alors si l’on devait vous donner un conseil, oubliez ce que disait Rabelais sur la modeste profiterole. Ici, n’attendez pas une seconde avant savourer la précieuse pâtisserie qui ravit papilles et palais.

Adresse

  • Profiterole Chérie
    17 rue Debelleyme
    75003 Paris

Share the love

Vous aimerez aussi

Style

MATERIALISTE X BALIBARIS

Partagez votre avis