Design

Pocket Of Active Resistance

Né d’une volonté révolutionnaire et fraternelle, le projet “Pocket of Active Resistance” imaginé par l’architecte français Stéphane Malka parasite l’Arche de la Défense, monument dédié aux idéaux humains et humanitaires de la patrie.

Pocket of Active Resistance1Pocket of Active Resistance1Pocket of Active Resistance
1
Pocket of Active Resistance1Pocket of Active Resistance1Pocket of Active Resistance

Chaque studio est fabriqué à partir de matières issues du recyclage et peuvent être empilés et connectées pour agrandir la structure totale qui baisserait le coût de fabrication à 3000€ par logement.

Stéphane Malka souhaite ainsi reconquérir des territoires inoccupés et vides comme l’Arche qui selon lui sont des aberrations d’espace perdu en considérant la surpopulation de la planète. Le tout en prenant d’assaut les monuments qu’il investit.

C’est un beau projet architectural et nous aimerions vraiment voir une telle structure se monter sur l’Arche de la Défense et en visiter les appartements.
Mais la revendication de l’architecte est trop maladroite pour nous. Il me semble qu’empiler les gens défavorisés dans de grandes structures élevées et dépourvues de nature avoisinante était la leçon que les urbanistes avaient retenus des années 80.

Un beau projet si il n’avait pas l’allure d’une favela moderne.

via Inhabitat

Share the love

Partagez votre avis