Moteurs

Porsche 911 : Cinquante Années De Mythe

L’histoire de la Porsche 911 commence en 1963, lorsqu’elle est présentée au Salon de Francfort pour remplacer la Porsche 356. A l’époque, elle ne propose que 130 chevaux et atteint difficilement les 210 km/h. Des performances comparables à une petite Mini Cooper aujourd’hui.

Connue pour son moteur à 6 cylindres, la 911 a été déclinée dans une version 4 cylindres et commercialisée sous le nom de Porsche 912, et vendue à seulement 30.000 exemplaires.

Arrivée 10 ans après, la deuxième édition de la 911 et a été commercialisée pendant 16 ans. Elle est équipée d’un imposant pare-chocs déformable. C’est à ce moment-là qu’arrive le Turbo et qu’on dépase les 250 chevaux, puis qu’on arrive à 300 chevaux. Elle est également enrichie d’une version cabriolet et d’une version Targa.

Les années 90, avec l’arrivée de la 3e génération de 911, marquent l’entrée d’une nouvelle préoccupation pour Porsche : le confort. On ajoute l’ABS, les premières boites Tiptronic, la direction assistée et des amortisseurs hélicoïdaux. La transmission intégrale (Carrera 4) fait son entrée.

Fidèle à sa réputation, Porsche équilibre ce confort par des nouvelles performances. La gamme propose alors un Turbo de 360 chevaux, une édition RS et même un Turbo S.  Ce sont aujourd’hui des modèles très convoités par les collectionneurs.

 

Rapidement, Porsche fait évoluer sa 911 « 964 » vers la 911 « 993 », en 1995, et affine le style. Cette version est souvent citée par les fans comme leur 911 préférée.  Une esthétique très harmonieuse et une technologie très au point, avec notamment l’arrivée d’un biturbo à transmission intégrale. On passe rapidement sur la 911 édition 996 sortie d’usine à partir de 1997, qui était assez moche, et dont la cote est assez faible. Ses phares avant sont d’un gout très contestable et c’est sans doute la plus grande erreur de Porsche.

 

Heureusement, en 2004 Porsche sort une nouvelle 911, édition 997, avec un parfait équilibre stylistique et des performances redoutables. La Carrera « de base » offre 325 chevaux et la gamme propose des Turbo, GTS, GT … et même un Speedster.

 

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. 2011, la 991 arrive. C’est pour moi la plus belle voiture du monde. Cette septième génération de 911 offre tout ce qu’on voiture de rêve peut proposer, et le fait avec grâce et fermeté.

Share the love

Vous aimerez aussi

Style

MATERIALISTE X BALIBARIS

Partagez votre avis