Design

#TakeYourTime : Meet Joran

Pour comprendre le travail d’un architecte ou d’un designer, il faut trouver son contrepoint, sa ligne de fuite.’ Avec ces quelques mots, Joran m’a tout de suite conquis. Cette ligne de fuite, ce point limite, je le cherche depuis toujours. Dans mes choix vestimentaires, dans mes repères design, lors de mes voyages…

Avec les années, les lignes ont bougé, mais je reviens toujours au même point de départ : la mer. Comme Joran, il m’arrive souvent de larguer les amarres. Pour regagner l’espace, pour respirer librement, pour prendre le temps.

Joran-Briand-I

Chaque objet pensé par Joran Briand est un manifeste, la promesse de goûter au grand large en milieu urbain. De la scénographie des boutiques Cuisse de Grenouille aux bijoux ‘Line Up’ dessinés pour Ombre-Claire, Joran exploite la multiplicité du design pour nourrir son engouement pour l’océan.

Plutôt que de demander à Joran de réaliser un contenu digital, j’ai souhaité lui donner carte blanche pour nous proposer un objet physique inspiré du temps. Présenté lors de la soirée #TakeYourTime chez l’Exception, le vase Acropora fait référence à l’algue pétrifiée du même nom.

Vase-Acropora-Joran-Briand

Vase Acropora, Studio Joran Briand pour Materialiste Paris. Pièce unique, 1800 euros.

Une structure corallienne en laiton qui a pris le temps d’enlacer son bloc de marbre pour donner naissance à une arborescence…

Rencontre avec un éternel amateur de surf.


Votre rapport à l’objet…

L’homme à toujours essayé d’imiter la nature, de comprendre ses règles.

Quand on fait du design on est obligé de composer avec ces règles. J’aime quand une forme est née d’une réflexion sur les contraintes que nous imposent la nature et sa matière. J’aime faire parler les matériaux en allant à l’essentiel, à l’évidence. J’essaie “d’éroder” les objets.


Une constante au fil du temps…

Je suis fasciné par les savoir-faire. J’aime travailler avec des artisans ou des industriels qui maitrisent une pratique. Je tente de la comprendre et de me l’approprier pendant un instant afin de l’appliquer sur un objet ou une architecture. Comme un enfant, j’essaie de traduire cet émerveillement face au nouveau, face à la rencontre.


Un lieu qui nourrit votre créativité…

Joran-Briand-2

La mer est mon catalyseur créatif. Ces instants méditatifs face à l’horizon me procurent un bien-être total, cela me reconnecte avec la réalité. Je partage donc mon temps entre Paris et Quiberon en Bretagne. Endroit où j’aime pratiquer une autre passion, le surf.

Tellement accro à cette discipline aquatique que j’ai réalisé l’année dernière le projet “West is the best” Californie. Des films et un livre racontent mon voyage, celui d’un designer passionné de surf parti à la rencontre de créateurs californiens (artistes, photographes, designers…) qui ont choisi de vivre près de l’océan et de l’utiliser comme une source d’inspiration majeure.

Cette année West is the Best 2 traversera l’atlantique pour connaître la France. Je vais poursuivre mon voyage en interrogeant des artistes autour du fantasme du surf. Afin de comprendre comment se cristallise leur désir du large. À quel moment développent-ils cette « pensée de l’ailleurs » ? Comment fantasment-ils cette quête de la vague ? Comment passent-ils de l’atelier à l’excursion vers le littoral ? Comment trouvent-ils leur équilibre entre ces deux passions ?

West-is-the-best

West is the best, Volume I, 28 euros


Le mouvement qui ne se démodera jamais…

La philosophie du Bauhaus continue à m’inspirer. Le fonctionnalisme, la simplicité des lignes, l’intelligence de la fabrication, la réhabilitation du travail manuel, effacer les frontières entre art et artisanat… continuent à m’inspirer. Certes nous avons de nouveau outils, de nouveau matériaux en notre possession mais ces objectifs restent pour moi les mêmes.


Un designer qui nage à contre-courant…

Antoine Boudin, il est lui aussi passionné par la matière et la fabrication contextuelle. Passionné de surf et de mer également, j’ai pu le rencontrer à la suite d’un jury qu’il organisait pour l’école supérieure d’art de Toulon. J’aime ce designer, car il a su résister à l’attraction parisienne. Il vit et travaille au bord de l’eau… En y réfléchissant, il a sa place dans le prochain West is the best, France…


La référence à se procurer absolument…

 Une Citroën SM Break ou Espace, pour rouler avec élégance entre Paris et la côte.

Photos : Mohéli Rinaldi

Share the love

Vous aimerez aussi

Blitz-Motorcycles-Take-Your-Time Blitz-Motorcycles-Take-Your-Time
Moteurs

#TakeYourTime : Meet Fred & Hugo

Laurent-Vernhes Laurent-Vernhes
Évasion

#TakeYourTime : Meet Laurent

Avenue-Junot-Main Avenue-Junot-Main
Culture

#TakeYourTime : Meet Laurent & Sébastien

Partagez votre avis