Style

Want : Le Cartable Buenos Aires De Chez Leon Flam

En vol depuis 1924. Voilà une belle signature porteuse d’une promesse de savoir-faire, mais surtout d’un bel imaginaire. A chaque fois que l’on se rend chez Leon Flam, maison d’articles de voyage de fabrication artisanale, on se glisse dans la peau de ce voyageur invétéré, aventureux et un poil esthète. Et on s’y sent bien.

Au moment où Leon Flam s’apprête à souffler sa 80e bougie, Guillaume Gibault et Louis Epaulard font perdurer l’esprit d’exigence qui régnait autrefois chez le père fondateur. Cela se traduit notamment par un processus de fabrication extrêmement rigoureux. Du design à la manufacture en passant par le prototypage, chaque pièce numérotée est créée avec soin par une équipe d’artisans.

Le résultat ? Des modèles fonctionnels, élégants et résistants comme on les aime. Rétro mais pas trop, le design des différents sacs et accessoires s’inspire des codes de l’aéronautique, un clin d’œil aux tout premiers bagages en cuir et toile imaginés pour de jeunes pilotes du courrier aérien.

Parmi les pièces phares de la maison, mention spéciale pour les Cabas Santiago et pochettes d’ordinateur en feutre de laine et cuir pleine fleur. Simples, sobres et spacieux, ils nous offrent le luxe de pouvoir transporter notre kit de survie partout, en voyage ou en ville.

 

Cabas Santiago, 195 euros chez Leon Flam ; Pochette d’ordinateur, 115 euros chez Leon Flam

Le Buenos Aires

Mais me voilà déjà parti bien loin… L’objet de notre enquête – celui dont l’un de vous sera bientôt l’heureux détenteur – porte un nom des plus exotiques : le Buenos Aires. Inspiré des trousses à outils des années 20, ce cartable est l’équivalent bagagerie d’un couteau suisse.

Cartable Buenos Aires, 315 euros chez Leon Flam

On y range l’ensemble de nos gadgets hi-tech (MacBook 13”, iPhone, iPad), mais aussi d’autres essentiels de voyage dont nos lectures du moment. Fabriqué en toile forte de coton et disponible en quatre coloris, ses renforts, poignées et sangles sont rehaussés de cuir pleine fleur. Une très belle bête donc.

Ayant mis le Buenos Aires à rude épreuve pendant une semaine, nous ne pouvions que vous le recommander – à tel point que nous tenions à vous en offrir un. Pour avoir la chance de remporter le Buenos Aires, il suffit de nous dire où sont fabriqués les bagages Leon Flam et de nous raconter où vous l’emmeneriez en voyage… Une seule consigne : soyez créatifs, Messieurs !

Découvrez toutes les actualités Leon Flam sur la page Facebook de la maison.

Share the love

Partagez votre avis